skip to content

Conseils pour le public au sujet de la COVID-19 / du coronavirus

Dernière mise à jour : le 3 juin 2020 
 
Les diététistes du Canada et les diététistes de partout au pays se font poser des questions au sujet des problèmes de nutrition et d’alimentation liés à l’épidémie de COVID-19 / coronavirus.
 
En cette période d’incertitude, il est important d’obtenir de l’information issue de sources crédibles et dignes de confiance. Les diététistes sont des professionnels de la santé membres d’une profession réglementée et s’engagent à fournir de l’information et des conseils fondés sur des données probantes qui sont adaptés à vos besoins et défis personnels.
 
Nous encourageons les membres du public à suivre les conseils émis par le gouvernement du Canada et par les responsables locaux de la santé publique. Cela inclut suivre les lignes directrices en matière de distanciation sociale. Lorsque la distanciation sociale n’est pas possible dans les lieux publics comme les épiceries ou le transport en commun, un masque ou un couvre-visage non-médical peut être porté. Nous pouvons tous faire notre part.


Autorités de santé publique 

Provinces et territoires        Site Web
Colombie-Britannique         www.bccdc.ca/covid19
Alberta www.myhealth.alberta.ca
Saskatchewan www.saskhealthauthority.ca
Manitoba www.manitoba.ca/covid19
Ontario www.santepubliqueontario.ca
Québec www.quebec.ca/coronavirus
Nouveau-Brunswick www.gnb.ca/santepublique
Nouvelle-Écosse www.nshealth.ca/public-health
Île-du-Prince-Édouard www.princeedwardisland.ca/fr/sujet/covid-19
Terre-Neuve-et-Labrador www.gov.nl.ca/covid-19
Nunavut www.gov.nu.ca/fr/sante
Territoires du Nord-Ouest www.hss.gov.nt.ca/fr
Yukon www.hss.gov.yk.ca/fr
 
Nous avons également créé la foire aux questions suivante. 


Que puis-je faire pour renforcer mon système immunitaire? 

Une alimentation saine riche en légumes et fruits, en aliments protéinés et en grains entiers est importante pour un système immunitaire fort, tout comme plusieurs autres saines habitudes de vie (ex.: l’exercice, ne pas fumer, bien dormir, gérer efficacement son stress, etc.).

De nombreux nutriments jouent un rôle dans le fonctionnement normal du système immunitaire. Par conséquent, nous vous encourageons à consommer chaque jour une variété d’aliments sains afin de soutenir votre fonction immunitaire.

Plus de renseignements sur la nutrition et la saine alimentation sont présentés à DecouvrezLesAliments.ca, le page web du gouvernment du Canada, Saine alimentation pendant la pandémie de COVID-19,
et dans le Guide alimentaire canadien de Santé Canada.

Aucun aliment, supplément ou produit de santé naturel spécifique ne permet d’empêcher que vous attrapiez la COVID-19. À ce jour, le gouvernement du Canada n’a approuvé aucun produit pour prévenir, traiter ou soigner la COVID-19. Il est illégal au Canada de vendre des produits de santé non autorisés ou de faire des allégations fausses ou trompeuses laissant entendre que des produits ou interventions pourraient prévenir, traiter ou soigner la COVID-19. Vous trouverez de plus amples renseignements ici.

Nous soutenons également les recommandations des responsables de la santé publique comme quoi une hygiène adéquate, tels que le lavage des mains et la distanciation sociale, sont le meilleur moyen de prévenir la COVID-19. Lorsque la distanciation sociale n’est pas possible dans les lieux publics comme les épiceries ou le transport en commun, un masque ou un couvre-visage non-médical peut être porté.


Quel conseil sur la nutrition offririez-vous à une personne qui pourrait avoir contracté la COVID-19 et qui doit ainsi s’auto-isoler?


Pour le moment, il n’existe pas d’aliment, de supplément ou de produits de santé naturels autorisés pour se protéger de la COVID-19 ou la traiter.
 
Si vous devez vous auto-isoler, et particulièrement si vous avez des symptômes, il est important de bien vous nourrir et de bien vous hydrater. Assurez-vous de manger et de boire régulièrement, même si vous avez peu d’appétit.
 
Plus de renseignements sur la nutrition et la saine alimentation sont présentés à DecouvrezLesAliments.ca, le page web du gouvernment du Canada, Saine alimentation pendant la pandémie de COVID-19,
et dans le Guide alimentaire canadien de Santé Canada.

Si vous avez des besoins nutritionnels particuliers, il est important de continuer à suivre les recommandations alimentaires de votre diététiste, médecin ou infirmière praticienne. Vous pourriez ainsi devoir demander à un membre de votre famille, à un ami ou à une voisine d’aller vous acheter des aliments particuliers afin que vous puissiez continuer de satisfaire vos besoins. Communiquez avec votre diététiste, médecin ou infirmière praticienne par téléphone si vous avez des préoccupations graves.
 
Chaque personne est encouragée à se demander si des gens dans la communauté pourraient avoir de la difficulté à accéder aux aliments, et tout le monde doit chercher des moyens de s’entraider. 


Que puis-je faire pour me préparer, au cas où ma famille ou moi aurions besoin de nous isoler?


Il pourrait être sensé de faire des provisions d’aliments non périssables afin que vous n’ayez pas à faire les courses si vous tombez malade. Cependant, évitez de paniquer et de trop acheter.
 
Il sera plus facile pour la chaîne d’approvisionnement de gérer la situation si les gens font graduellement des provisions plutôt que de faire soudainement des achats massifs. Ainsi, vous pouvez ajouter quelques articles supplémentaires à votre panier d’épicerie chaque fois que vous faites les courses. Les aliments faciles à préparer suivants sont de bonnes options :
  • Pâtes alimentaires sèches et sauces
  • Soupes en conserve préparées
  • Légumes congelés ou en conserve
  • Légumineuses en conserve (pois chiches, haricots rouges, lentilles, etc.)
Il est également judicieux de conserver un peu plus des articles suivants :
  • Aliments pour animaux de compagnie
  • Papier hygiénique
  • Mouchoirs
  • Produits d’hygiène féminine
  • Couches (si vous avez des enfants qui en ont besoin)
S’il est recommandé de stocker un peu de ces articles, ce n’est pas nécessairement parce que vous devrez vous auto-isoler. C’est plutôt que le fait de les avoir sous la main vous évitera de quitter votre domicile lorsque l’épidémie atteindra son point le plus fort ou si vous devenez malade.

Visitez le site Web du gouvernement du Canada pour savoir comment vous préparer.


Est-ce que la COVID-19 peut se transmettre par les aliments?

Il n'y a pour le moment aucun signalement de cas de transmission de COVID-19 par des aliments. Les scientifiques et les responsables de la salubrité des aliments du monde entier surveillent de près la propagation de la COVID-19.


Quelles pratiques sécuritaires dois-je suivre à la maison lorsque je manipule des aliments ou que je cuisine?

  • Lavez-vous les mains à l'eau chaude savonneuse pendant au moins 20 secondes avant de manipuler des aliments et des contenants d’aliments ainsi qu’après avoir terminé. Un désinfectants pour les mains peut être utilisé s’il est impossible de vous laver les mains
  • Utilisez les méthodes habituelles pour nettoyer et désinfecter les surfaces qui entrent en contact avec les aliments
  • Utilisez de l’eau courante pour laver les fruits et les légumes. Les savons ou autres produits chimiques ne sont pas recommandés pour laver les fruits et légumes
  • Faites cuire les aliments aux températures de cuisson sécuritaires et faites attention à la contamination croisée entre les aliments cuits et les aliments crus


Quelles sont les pratiques de manipulation sécuritaire des aliments à l'épicerie?

Veillez à utiliser un désinfectant pour les mains, si offert à l’entrée et à la sortie du magasin, ou utilisez le vôtre. Certaines épiceries permettent aux clients d’apporter leurs sacs réutilisables s’ils ont été nettoyés adéquatement, mais d’autres détaillants demandent d’utiliser les sacs disponibles sur place. Vous devez maintenir la distanciation sociale lorsque vous faites vos emplettes. On vous demande également de ne pas toucher aux items que vous n’avez pas l’intention d’acheter. Enfin, il est important de vous laver les mains à votre arrivée à la maison et après avoir manipulé les aliments achetés.

 
Quelles sont les pratiques de manipulation sécuritaire des aliments livrés à la maison ou achetés en ligne?

Si possible, veillez à utiliser une méthode de livraison et de paiement qui évite les contacts. À titre d’exemple, les paiements en ligne ou avec la méthode tapez et partez devraient être favorisés lorsqu’ils sont disponibles. Les aliments peuvent être déposés à l’entrée pour maintenir la distanciation sociale avec le livreur. Veillez à laver vos mains après avoir manipulé les items livrés et également après avoir manipulé les aliments ou les contenants d’aliments.

Visitez le site Web du gouvernement du Canada ou de votre autorité locale de santé publique comme le BC Centre for Disease Control ou le MAPAQ pour plus d’information sur la salubrité des aliments.

 

Est-ce que je devrais continuer d’allaiter mon bébé si j’ai la COVID-19 ou que je suspecte avoir la COVID-19?  

La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada a publié un énoncé concernant la COVID-19 durant la grossesse. Dans cet énoncé, les recommandations suivantes sont indiquées concernant les soins aux nouveaux-nés ainsi qu’en période postpartum:

  • Les femmes qui choisissent d’allaiter devraient être autorisées à le faire à condition qu’elles se soient bien lavé les mains et qu’elles portent un masque. Il est possible que la mère transmette des anticorps au nourrisson par le lait maternel; toutefois, il existe peu de données probantes sur cette transmission, et les bienfaits potentiels sont incertains.
  • La prise en charge de la période post-partum doit être orientée par une discussion axée sur la patiente relativement aux données probantes disponibles et leurs limites.
  • Nous ne recommandons pas l’isolement systématique du nourrisson de l’infection soupçonnée ou confirmée chez la mère. Toutefois, selon les valeurs et la disponibilité des ressources d’une famille, ses membres peuvent choisir de séparer le nourrisson de la mère jusqu’à ce que les précautions d’isolement pour la mère puissent être formellement abandonnées.
  • Avant de s’occuper de leur nourrisson, les femmes doivent bien se laver les mains et porter un masque pendant les soins.

Veuillez consulter le site de la SOGC pour de l’information à jour.

Le Royal College of Paediatrics and Child Health et le Royal College of Obstetricians and Gynaecologists (Royaume-Uni) ont émis un large éventail de conseils à propos de la grossesse et de l’allaitement dans le contexte de la COVID-19 et du coronavirus. Ils ont entre autres formulé les recommandations suivantes :

« Pour le moment, rien n’indique que le virus peut passer dans le lait maternel. On estime donc que les bienfaits reconnus de l’allaitement surpassent les risques potentiels de transmission du coronavirus par l’intermédiaire du lait maternel.
 Le principal risque associé à l’allaitement est le contact étroit entre votre bébé et vous. En effet, vous pourriez partager des gouttelettes infectieuses en suspension dans l’air, ce qui pourrait infecter le bébé après la naissance.
 Vous devriez discuter des risques et des bienfaits de l’allaitement avec votre famille et votre équipe de soins de maternité.
 Si vous choisissez d’allaiter votre bébé, il est recommandé de prendre les précautions suivantes :

  • Lavez-vous les mains avant de toucher votre bébé, le tire-lait ou les biberons.
  • Essayez d’éviter de tousser ou d’éternuer sur votre bébé pendant que vous l’allaitez.
  • Envisagez de porter un masque facial en allaitant, si vous en avez.
  • Suivez les recommandations relatives au nettoyage du tire-lait après chaque usage.

Si vous choisissez de nourrir votre bébé avec de la préparation pour nourrissons ou du lait exprimé, il est recommandé de suivre rigoureusement les directives de stérilisation. Si vous exprimez du lait maternel à l’hôpital, un tire-lait devrait vous être exclusivement attitré. »

Ces recommandations pourraient changer à mesure que les connaissances évolueront. Veuillez donc vous reporter au site Web du Royal College of Paediatrics and Child Health et du Royal College of Obstetricians and Gynaecologists pour des conseils à jour.
 
Vous pouvez également visiter le site Web de l’Unicef pour plus d’information sur ce que les parents devraient savoir à propos de la COVID-19.

 

Comment puis-je trouver une diététiste?

 
En cette période d’incertitude, il est important d’obtenir de l’information issue de sources crédibles et dignes de confiance. Les diététistes forment une profession de la santé réglementée et s’engagent à fournir de l’information et des conseils fondés sur des données probantes qui sont adaptés à vos besoins et défis personnels.
 
Il existe plusieurs façons d’entrer en contact avec un ou une diététiste. Lorsque vous contactez une diététiste, demandez s’il est possible d’avoir un rendez-vous virtuel.
  1. Votre médecin de famille ou spécialiste pourrait être en mesure de vous aiguiller vers une clinique externe où vous pourrez accéder aux services d’une diététiste. Les services de diététistes de ces cliniques seront couverts ou remboursés par votre province.
  2. Si vous êtes suivi par une équipe de santé familiale ou un réseau de soins de santé primaires, demandez à parler à la diététiste.
  3. Les unités de santé publique et les centres de santé communautaires offrent du counseling, des programmes gratuits et des ateliers qui donnent accès à une diététiste. Les critères d’accès à ces services varient selon le programme et l’organisme.
  4. Si vous recevez des services de soins à domicile, vous pouvez appeler votre gestionnaire de cas pour lui demander s’il est possible de vous mettre en contact avec une diététiste. Une demande de consultation d’un médecin n’est généralement pas nécessaire dans ces cas.
  5. Vous pouvez aussi consulter une diététiste et lui verser les honoraires demandés. Visitez la page Trouver une diététiste pour entrer en contact avec une personne dans votre région. Vous pouvez faire une recherche par code postal, ville ou spécialité. Votre régime d’avantages sociaux pourrait couvrir les services des diététistes. Vérifiez dès maintenant.
  6. Si vous êtes diabétique ou à risque de le devenir, vous pouvez demander à votre médecin de vous aiguiller vers un programme d’éducation sur le diabète subventionné par l’État. Vous pouvez également entrer vous-même en contact avec ces programmes.
  7. Les provinces suivantes ont un centre d’appels où vous pouvez parler gratuitement à une diététiste* :
    • En Colombie-Britannique, appelez au 8-1-1 ou visitez le site Web.
    • Au Manitoba, composez le numéro sans frais 1 877 830-2892 ou encore le 204-788-8248 à Winnipeg, ou visitez le site Web.
    • En Ontario, appelez Télésanté Ontario sans frais au 1 866 797-0000.
    • À Terre-Neuve-et-Labrador, composez le 8-1-1 ou envoyez un courriel.
    • En Saskatchewan, contactez Eat Well Saskatchewan par téléphone au 1 833 966-5541 ou par courriel à eatwell@usask.ca.
*La disponibilité des services de diététistes via certains centres d’appels provinciaux pourrait être limitée durant la COVID-19. 
 
Back to top