La santé mentale

 

Contexte

« La santé mentale fait partie intégrante de la santé; en effet, il n’y a pas de santé sans santé mentale. » (Organisation mondiale de la Santé, 2010) Les initiatives en nutrition, dans le cadre de programmes de collaboration visant à favoriser la santé mentale, peuvent soutenir et promouvoir la santé mentale en améliorant l'inclusion sociale, l'auto-assistance, la sécurité alimentaire et une image corporelle saine, tout en réduisant les inégalités sociales et relatives à la santé. Les interventions en nutrition, offertes par des diététistes aux personnes aux prises avec une maladie mentale et à leurs fournisseurs de soins, peuvent entraîner une réduction des effets secondaires liés à la nutrition des médicaments pour le traitement des troubles psychiatriques, une meilleure autogestion des troubles concomitants et comorbides, et une amélioration du fonctionnement global.

Prise de position

  • À titre d'experts des aliments et de la nutrition, les diététistes jouent un rôle important dans la promotion de la santé mentale, dans la prévention des maladies et dans le traitement des troubles de santé mentale.
  • Les diététistes du Canada (DC), en tant qu'association professionnelle nationale représentant les diététistes, reconnaissent que tous les diététistes travaillent directement ou indirectement en soutien de la santé mentale.
  • À cet égard, les recommandations pour une meilleure intégration des services de nutrition et de santé mentale comprennent :
    • La promotion et la sensibilisation dans la pratique et les politiques
    • Le soutien à la formation des professionnels de la santé
    • La collaboration à la planification des programmes, au dépistage et aux normes en nutrition et en santé mentale
    • La recherche continue, axée sur les priorités identifiées.

Action

En 2012, Les diététistes du Canada ont publié un rapport exhaustif en trois parties décrivant la relation entre la santé mentale et la nutrition. Celui-ci incluait également de l'information sur le rôle des diététistes qui fournissent des services en santé mentale. Ce rapport, Promouvoir la santé mentale par la saine alimentation et les soins en nutrition, a été rédigé par une équipe de diététistes spécialisés dans la promotion de la santé mentale et les soins connexes. Le document propose également aux décideurs et aux autres groupes et personnes intéressés un résumé fondé sur des données probantes de la littérature actuelle sur la promotion de la santé mentale par la saine alimentation et les soins en nutrition.

Grâce à une subvention des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), et à la suite des recommandations issues du rapport de 2012, une consultation auprès de multiples intervenants s'est déroulée en 2013-2014 en collaboration avec Les diététistes du Canada (DC), la division ontarienne de l'Association canadienne pour la santé mentale et l'Université de la Colombie-Britannique. Le rapport, Dietitians and Community Mental Health: Setting the Research Agenda [Les diététistes et la santé mentale communautaire : établir le programme de recherche] a été publié en 2015. Il résume les apprentissages issus de la consultation et établit le programme de recherche visant à optimiser les services de nutrition et de santé mentale dans la communauté. 

En juin 2016, Les diététistes du Canada (Ontario) ont envoyé des lettres à Qualité des services de santé Ontario afin de fournir de la rétroaction sur les ébauches pour consultation du document sur les normes de qualité en matière de symptômes comportementaux de démence, de schizophrénie et de dépression majeure. Les lettres indiquaient entre autres que toutes les personnes vivant avec une maladie mentale devraient faire l’objet d’un dépistage pour déceler tout problème de nutrition potentiel et être aiguillées au besoin vers un ou une diététiste afin d’être évaluées.

Ressources