skip to content

Plaidez en faveur d’une pratique virtuelle transfrontalière pour les diététistes


Vous offrez des services de diététique en mode virtuel et trouvez frustrantes les limites réglementaires qui vous obligent à être membre de l’ordre des diététistes de plusieurs provinces? À l’heure actuelle, la Colombie-Britannique, l'Alberta*, la Saskatchewan, l’Ontario, le Québec et l’Île-du-Prince-Édouard exigent que les diététistes s’inscrivent à leur ordre des diététistes respectif pour pouvoir donner des consultations virtuelles à des clients qui résident dans leur province. Or, les membres ont fait savoir aux DC que cette pratique limite considérablement leur capacité à exercer leur métier, en plus de réduire l’accès du public aux diététistes. Nous savons également qu’il faut consacrer beaucoup de temps et d’argent pour avoir l’agrément dans plusieurs provinces.
 
C’est pourquoi le réseau Diététistes-conseils des DC a mis sur pied une campagne d’envoi de lettres pour réclamer des changements réglementaires qui permettront aux diététistes de pratiquer dans plusieurs provinces. Comme cette réglementation est régie par des lois provinciales sur la santé (et non par les ordres professionnels), la campagne vise les ministres provinciaux de la Santé. Bien que certains ordres professionnels (ainsi que d’autres organismes de réglementation des professionnels de la santé) plaident déjà auprès du gouvernement, la mobilisation des membres de la communauté des DC pourrait ajouter du poids au mouvement.

Ce que vous pouvez faire

Cette question touche l’ensemble de la profession, quelle que soit la province où vous vivez.  Travaillons ensemble pour que la pratique de la diététique en mode virtuel devienne pancanadienne.

1. Télécharger les cinq lettres provinciales.
*Bien que vous deviez également être enregistré en Alberta pour y pratiquer, ils ont actuellement un groupe d'action multidisciplinaire qui travaille déjà sur cette question, nous n'avons donc pas inclus de lettre au ministre de l'Alberta.

2. Dans chaque fichier PDF, indiquer la date et vos coordonnées. Si vous positionnez votre curseur sur les champs, ils vous indiqueront les renseignements à inclure. Sauvegarder les fichiers sur votre ordinateur. Voir un exemple.

3. Envoyer la lettre par courriel au ministre provincial de la Santé.
  • Inscrire à la ligne d’objet : La pratique transfrontalière pour les diététistes.
  • Ajouter ce texte (ou celui de votre choix) dans le corps de votre courriel :
À l’attention de [Madame/Monsieur insérer le nom inscrit dans la lettre],
Veuillez trouver ci-joint une lettre exposant un enjeu d’importance pour les diététistes au Canada concernant la pratique transfrontalière. Votre soutien serait grandement apprécié.

4. Répondre au sondage (dans cette page Web) pour nous faire savoir que vous avez envoyé une lettre!

Si vous recevez une réponse à votre lettre, veuillez écrire à consulting@dietitians-network.ca les détails de votre réponse afin que nous puissions suivre l’évolution de la situation.

Les DC tiennent à remercier tout particulièrement Jen House, présidente du réseau Diététistes-conseils, et tous les membres des DC qui ont soulevé cette question et ont déjà pris des mesures.

Learn more: Watch the webinar, "Virtual Practice: Now and into the Future"
 

La Colombie-Britannique

Envoyer à : hlth.health@gov.bc.ca

Télécharger la lettre
 

La Saskatchewan

Envoyer à : he.minister@gov.sk.ca

Télécharger la lettre
 

L'Ontario

Envoyer à : christine.elliott@ontario.ca

Télécharger la lettre

 

Le Québec

Envoyer à : ministre@msss.gouv.qc.ca

français :  Télécharger la lettre

anglais :  Télécharger la lettre  
 

L’Île-du-Prince-Édouard

Envoyer à : ehhudsonMinister@gov.pe.ca

Télécharger la lettre
 

Répondre au sondage
Back to top